FUNAMBULE URBAIN

Ce projet s’inscrit dans 3 dialectiques différentes, celle de l’ouvrage d’art, architectural et urbaine.

Implanté dans la ZAC des Batignolles,  le point de départ fut ainsi de s'appuyer physiquement et conceptuellement sur le caractère "en devenir"  de ce site.

 

2013

EN COLLABORATION AVEC

ALEXIS GUILBERT

AURORE AMIET

Notre projet s’inscrit dans une volonté de continuité du sol. Les bureaux créent une barrière face aux logements et aux voies SNCF. dans cette optique nous avons ouvert cette barrière afin de créer de nouvelles placette qui accueillera les différentes temporalités du site.

 

La placette côté ZAC est plus grande, et est dédiée aux employés des différents bureaux adjacents. La placette côté rue de Saussure est aménagée par la rampe handicapée que nous venons intégrer à la forme de notre passerelle. Profitant du caractère encore “non dessiné” de certain éléments de la ZAC afin de venir s’attacher directement sur les bâtiments. L'esthétique de la voie ferrée est reprise et réinterprété à des fins structurelles tandis que la répétition des haubans vient créer une continuité avec le bâti.

TYPOLOGIE DE LA PASSERELLE : HAUBANÉE

 

Il y a 23 Haubans ( x2) allant de 20mm à 50mm de diamètre. l’angle d’incidence varie de 54° à 17°.

Ceux ci sont accrochés aux deux bâtiments de la ZAC qui encadre la passerelle. Ils reprennent l’effort de déversement de la passerelle.

Les haubans sont quant à eux insérés sur le mur des bâtiments dans un joint creux à 80 cm de l’arrête du toit. Les cônes de fixation des haubans sont reliés à deux poutres PRATT (une dans le toit et une dans le mur). Ces deux poutres pallient à l’arrachement du mur.

 

SYSTÈME D'ACCROCHE

 

les haubans, les renards et les tirants viennent s’accrocher sur une même pièce. le platelage s’appuie sur cette pièce, avec un joint néoprène entre les deux.

TABLIER

 

Le tablier est en dalle de BFUP de 4cm nervuré, posée sur le système d’accroche des câbles. Un joint néoprène assure la cohésion entre les deux pièces.

Deux pentes dans la largeur assurent l’écoulement des eaux. nous venons aussi passer à côté du réseau d’eau le réseau électrique.

Le tablier est en taille de guêpe, ce qui assure la stabilité horizontale .

REPRISE DES EFFORTS

 

Nous venons disposer en bas des haubans et à l’extérieur du tablier une nappe de renards. ils reprennent la tension horizontales cumulée dans le tablier. le diamètre des renards est de 16mm. la quantité de renard augmente avec la tension horizontale: côté Zac , 1 renard, côté collège 9 renards de 16mm de diamètre.

 

Les deux bâtiments encadrant la ZAC reprennent l’effort de déversement du pont, le poids propre seul des bâtiments suffit au maintien du pont.

 

Cette passerelle exploite  tout le potentiel du "non dessiné" de son site pour coloniser les édifices qui l'entoure, au travers d'un défi structurel résolument orienté vers la finesse des éléments qui le composent.

Ceux ci, par leur répétition, vient alors exprimée un spatialité totalement perméable. Plus qu'un espace de flux, ce Funambule se réclame ainsi comme un espace public au vitesse  multiples.

 

JULIEN DECHANET ARCHITECTURE